• Événements

4 raisons pour aller voir la boxe au Cabaret du Casino de Montréal

La boxe est enfin de retour au Cabaret du Casino de Montréal après quelques années d’absence! Voici quatre bonnes raisons pour lesquelles on ne veut pas rater ça!

1- La salle

Vous direz qu’on prêche pour notre paroisse si vous le voulez, mais le fait est qu’au Cabaret, on voit bien et on entend bien de partout! Pas de colonne pour obstruer la vue et un des meilleurs systèmes de son en ville. Mais au-delà de ça, la salle, qui peut accueillir un peu plus de 500 spectateurs, est relativement intime. Si vous avez la chance d’être près du ring, vous aurez à toute fin l’impression d’être dans les souliers des boxeurs. On ne perd pas un souffle, on ne manque rien des regards, bref, on est dans l’action à 100 %… sans risquer de taloches. Le meilleur des monde quoi.

Boxe_la-salle

2- La qualité des boxeurs

Vous penserez peut-être que dans une salle de cette dimension, seuls des boxeurs peu connus seront à l’œuvre. C’est que vous n’avez pas assisté à la première édition des galas de boxes du Groupe GYM qui s’est tenue au Cabaret du Casino de Montréal de 2004 à 2010. À l’époque, Otis Grant, Joachim Alcine et Herman Ngoudjo y sont passés. Jean Pascal, Adonis Stevenson et David Lemieux aussi. On continue? Leonard Dorin, Lucian Bute et Adrian Diaconu! Pas tout à fait des jambons! Dans cette courte liste, on compte pas moins de 8 champions du monde! Voir aller des pugilistes de ce calibre de si près, c’est du bonbon!

Boxe_les-boxeux

3- La tête d’affiche

Parlant de calibre, soulignons la tête d’affiche des galas de la série du début 2016 : Custio Clayton (6-0-0, 5 K. O.). Surveillez ce nom! Lors de son combat du 21 janvier, il n’a fait qu’une bouchée de l’ex-champion de France Stan Salmon. Quand on voit le natif de Halifax (maintenant installé avec toute sa famille au Québec) monter sur le ring, on ne peut qu’être impressionné par sa musculature, à laquelle s’ajoute une technique qui n’a pas fait défaut contre le Français. Cet athlète devrait aller loin! C’est le temps de le voir de proche pendant qu’il est encore temps!

Boxe_tetedaffiche

4- L’après-gala

On peut voir les boxeurs d’encore plus proche d’ailleurs! En effet, après le gala, tout le monde – spectateurs inclus! – est convié au bar Roi de pique, du Casino. C’est l’occasion d’approcher les professionnels du ring – tant les boxeurs, que les hommes de coin, les organisateurs ainsi que la faune médiatique qui couvre la boxe, et de leur piquer une jasette. Lors de notre passage, le 21 janvier, on y a croisé des célébrités ou des athlètes en passe de le devenir comme Marie-Eve Dicaire, Lucian Bute, Éric Lucas et l’ex-champion du monde et vainqueur de Mike Tyson, Lennox Lewis.

Casino_Mtl_bar-2

En moyenne, de 7 à 9 combats sont présentés par évènements et ceux-ci commencent à 19h00.
Prochains rendez-vous : le 17 mars et enfin le 24 mai!

En attendant le prochain combat, visionnez Le retour de la boxe au Casino de Montréal:

Patrice Cinq-Mars

Chroniqueur
Partager

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Captcha *

Célébration 2019 : 30 ans et toujours aussi généreuse!

Lire l'article

Quel jeu de casino est fait pour toi?

Lire l'article
croupier privé

 « Pourquoi ont-ils tous l’air de savoir quoi faire à une table de jeu, sauf moi ? »

Lire l'article