• Engagement

Dons de denrées non périssables: 5 pratiques à privilégier

Pour plusieurs d’entre nous, Noël rime traditionnellement avec guignolée ou collecte de denrées pour les moins favorisés.

Depuis quelques années, Loto-Québec et la Société des casinos du Québec se sont engagées dans la cause de la sécurité alimentaire, en partenariat avec :

  • Moisson Montréal;
  • Moisson Laurentides;
  • Moisson Outaouais;
  • Moisson Saguenay.

C’est une cause qui nous tient à cœur!

Pour ceux qui manqueraient d’inspiration, voici cinq pratiques à privilégier pour offrir efficacement des denrées:

1. Produits alimentaires

Les fameuses denrées non périssables, c’est la base! Parmi les plus utiles, on trouve le beurre d’arachides. Rempli de protéines, il peut être servi au déjeuner sur des rôties ou encore en sandwich à l’heure du dîner. Les habituelles pâtes avec sauce en pot ou en conserve sont également appréciées, ainsi que le poisson ou la viande en conserve.

N’hésite pas à glisser une petite douceur dans le panier de denrées : du café instantané, des biscuits ou des barres tendres. Après tout, c’est Noël pour tout le monde!

2. Produits d’hygiène corporelle

En plus des traditionnelles denrées alimentaires, pense aussi aux produits d’hygiène corporelle. Le savon, le shampooing, le dentifrice coûtent cher et sont très utiles pour plusieurs familles.

Ne pas oublier les serviettes hygiéniques et les tampons… Des produits coûteux dont les femmes ne peuvent se passer!

3. Médicaments

Il est également possible d’offrir des médicaments en vente libre. Au lieu de donner des denrées, tu pourrais constituer une petite pharmacie pour une personne dans le besoin.

moisson_pharmacie

Pense aux analgésiques (Tylenol ou Advil), aux médicaments contre le rhume, aux pansements, aux onguents médicamenteux (Polysporin) ou encore aux antihistaminiques (Benadryl ou Claritin).

4. Produits pour bébés

Les produits pour bébés coûtent souvent très cher!

moisson_alimentsbebes

Des couches, des lingettes humides, des purées ou des céréales pour bébés pourraient faire la joie d’une petite famille et contribuer à alléger son temps des fêtes.

5. Donner toute l’année

On entend beaucoup parler des banques alimentaires pendant la période des fêtes, mais peu dans les mois qui suivent. Pourtant, les besoins sont toujours aussi grands, même au cœur de l’été!

Si la cause te tient à cœur, envisage de faire un don courant à la banque alimentaire de ton secteur.

Marianne Brault

Chroniqueuse
Partager

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Captcha *

  • Chantal fortier dit :

    Mon fils est en attente de chomage il es monoparental à temps partager je n’arrive pas à trouver un endroit pour un panier de Noël sa semble trop tard auriez vous un endroit où
    Nous pourrions en recevoir de l’aide. Merci
    Voici son nom David 514-355-9208

  • Michèle S. dit :

    C’est une belle cause à laquelle tout le monde peut participer facilement. Chaque épicerie a des paniers pour qu’on puisse y déposer des emplettes à envoyer aux paniers de Noël pour les plus démunis et dans notre région, il y a « l’Arbre de Joie ». Grâce à cet Arbre et la générosité des gens (qui choisissent une boule correspondante à un enfant défavorisé), la majorité d’entre eux recevront un cadeau d’une valeur approx. 50$ On se réunit en famille pour se cotiser, les enfants et nous (pour qu’ils puissent faire leur part) et on achète un cadeau pour l’enfant garçon ou fille déterminé par la boule qu’on aura choisie. C’est une belle valeur à transmettre à nos enfants qui la transmettront à leur tour aux leurs. Noël est un temps de partage, d’Amour et de Paix!!! 🙂 Merci!!!

10 ACTIVITÉS HIVERNALES À TESTER DANS LA GRANDE RÉGION DE QUÉBEC

Lire l'article

10 ACTIVITÉS HIVERNALES À TESTER DANS LA GRANDE RÉGION DE MONTRÉAL

Lire l'article

POURQUOI IGLOOFEST EST L’EXPERIENCE HIVERNALE À NE PAS MANQUER!

Lire l'article