• Engagement

  • Inspiration

4 bonnes raisons d'aller voir Les Temps inachevés, de Patrick Bernatchez

Collaboration spéciale: Amélie Guénard

Amélie est rédactrice en chef et écrit pour la section Culture du blogue Brigand.ca. En tant que blogueuse invitée, elle nous parle de ses coups de cœur de l’exposition Les Temps inachevés.

Vous avez sûrement dû croiser des affiches publicitaires avec un cavalier et son cheval paré d’un casque intégral. Pour ma part, elles m’ont suivie partout où j’allais ces dernières semaines : dans la rue, à toutes les stations de métro et à tous les arrêts d’autobus. J’ai donc fini par passer les portes du Musée d’art contemporain (MAC) afin d’aller y voir d’un peu plus près. Suite à cet après-midi dans le monde décalé et apocalyptique de Patrick Bernatchez, j’aimerais partager avec vous 4 (très) bonnes raisons d’aller voir Les Temps inachevés.

1. Pour soutenir l’art québécois

Après les deux Montréalais David Altmejd et Jon Rafman, c’est au tour de Patrick Bernatchez d’être sous les feux des projecteurs. Présentés pour la première fois au Québec, ses deux corpus, Chrysalides (2006-2013) et Lost in Time (2009-2014), sont réunis dans le cadre de l’exposition intitulée Les Temps inachevés. Pour la beauté du MAC et pour soutenir la création québécoise, je vous conseille vivement de faire le déplacement.

1lostintime

 

2. Pour sa vision apocalyptique du monde

Bernatchez explore plusieurs réflexions existentielles dans son travail, comme la mort, le chaos et le temps. Que ce soit dans ses dessins, ses films ou ses installations, vous serez plongé dans un univers où l’espèce humaine est dépassée par le temps et la nature. Âmes sensibles s’abstenir, notamment pour sa série de dessins qui explore la décomposition du corps.

2chrysalides

 

3. Pour sa démarche interdisciplinaire

Que vous soyez adepte d’installation, de cinéma, de musique, de photo ou de dessin, le travail de Bernatchez touche à une quantité de domaines artistiques. Nul doute que vous trouverez votre compte parmi les dizaines d’œuvres exposées au MAC. Un conseil, prenez le temps de regarder le film Lost in Time en entier. L’atmosphère glaciale et oppressante où l’on voit évoluer le fameux cheval au casque intégral et son cavalier vaut vraiment le détour.

3Multidisciplinaire

 

 

4. Pour Fashion Plaza Night

C’est probablement ce qui m’a le plus touchée. D’abord pour l’ampleur du travail derrière ce projet, mais surtout pour son concept. Bernatchez a pensé une installation qui évolue avec le temps, où chaque visiteur est le témoin d’une œuvre différente de ce qu’elle était la veille. Je vous laisse découvrir par vous-même ce qui se cache sous ce cocon de fil, je ne veux pas vous gâcher la surprise!

4fashionplaza

 

Patrick Bernatchez – Les Temps Inachevés

Informations:
Musée d’art contemporain de Montréal
Jusqu’au 10 janvier 2016
Demi-tarif les mercredis soir de 17 h à 21 h

 

La Collection Loto-Québec présente l’exposition de Patrick Bernatchez. L’une de ses œuvres majeures, À la recherche du jour d’après de Lost in Time (2012) a d’ailleurs été achetée par Loto-Québec.

Loto-Québec, via la Collection Loto-Québec est partenaire principal du MAC depuis 2011. La salle de l’atrium du MAC porte d’ailleurs le nom de Salle Collection Loto-Québec.

 

Dominique Villemaire

Chroniqueuse
Partager

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Captcha *

  • Alain Tremblay dit :

    Patrick Bernatchez est un fantastique artiste. Cependant, il ne fait pas partie de la Collection Loto-Québec. Comme Loto-Québec n’achète plus d’art, par manque de profit, lui et bien d’autres artistes ne pourront enrichir la Collection Loto-Québec.
    LE RIDICULE NE TUE PAS…PARLEZ-EN À LOTO-QUÉBEC!!!

    Alain Tremblay

    • Loto Québec dit :

      Bonjour Alain, merci de votre intérêt pour la collection.

      Permettez-nous toutefois de rectifier votre commentaire. L’œuvre À la recherche du jour d’après de Lost in Time, 2012 de Patrick Bernatchez fait partie de la Collection Loto-Québec. Elle a été acquise en 2013 dans le cadre du partenariat de Loto-Québec et du Musée d’art contemporain de Montréal et est prêtée au MAC depuis.

      Et bien que Loto-Québec ait mis sur pause son programme d’acquisition, nous continuons de diffuser et de rendre la collection (qui compte plus de 5000 œuvres) accessible au public, en plus de soutenir le milieu de la création.

CHARLEVOIX: LES PLAISIRS D’HIVER À OFFRIR EN CADEAU!

Lire l'article

Découvre si tu as un côté Gagnant à vie! ou un côté Grande vie!

Lire l'article

NOSTALGIQUE DES ANNÉES 80? CE BILLET EST POUR TOI!

Lire l'article