• Événements

Le Frede Show en 5 mots inspirants

Au cours des dernières semaines, plusieurs jeunes gens allumés se sont succédé sur le plateau du Frede Show pour raconter comment ils s’emploient à réaliser leurs rêves. Voici en cinq mots ce que l’on a retenu de leur passage.

Passion

C’est un mot qui a été prononcé presque systématiquement à chaque épisode. D’abord, Frede a utilisé l’expression « multidisciplinaire passionnée » pour présenter l’auteure et comédienne Valérie Chevalier. Puis, Mathieu Courtemanche, le propriétaire des salons Les Barbares, a affirmé que « plus t’es passionné pis plus t’es ancré avec ce qui est vraiment vrai pour toi pis ce qui va te chercher, plus ça va se faire tout seul ». Enfin, le designer Markantoine a dit de son travail que ce n’est plus un métier, mais une passion.

Plaisir

Si tous les invités s’entendent pour dire qu’il faut avoir du plaisir dans ce que l’on fait, les animateurs Kevin Raphael, Didi Lapointe et Gael Comtois en sont certainement l’incarnation. Le premier s’est fait connaître grâce à ses vidéos où il personnifie un commentateur de hockey haïtien hilarant, ce qui l’a mené à la barre de sa propre émission à TVA Sports. Les deux autres se sont partagé la vedette de l’émission Jour de plage tous les jours enregistrée au Beachclub.

Travail

Si la passion est le moteur de la réalisation de leurs projets, plusieurs ont toutefois insisté sur le temps et l’énergie qu’il faut y consacrer. Mathieu Courtemanche : « Avant Les Barbares, il y avait un gars super passionné qui travaillait sept jours sur sept dans son appart. » Selon Olivier Primeau, le célèbre propriétaire du Beachclub, « il n’y a aucun rêve qui n’est pas atteignable si tu travailles fort et que tu y crois ».

Inspiration

Lorsque l’on a demandé à la youtubeuse Noémie Lacerte ce qu’est un bon influenceur, elle a répondu que c’est quelqu’un de vrai et d’inspirant avec un message positif, tant dans ses histoires que dans sa personnalité ou ses actions. La chanteuse Andréanne A. Malette se dit inspirée par la femme d’affaires Arlene Dickinson que l’on connait grâce à Dragon’s Den (version anglaise de Dans l’œil du dragon), qu’elle qualifie de « Girl boss ».

Dépassement de soi

Malgré un parcours scolaire atypique, le comédien et réalisateur Lou-Pascal Tremblay a terminé ses études préuniversitaires en cinéma par défi personnel et par désir de se donner un objectif. Interrogé sur le message qu’il souhaite transmettre, Markantoine a dit vouloir inviter les gens à dépasser leurs limites, à oser.

L’année s’achève et c’est normalement le moment où l’on prend des résolutions. À nous de te poser la question à un million! Et si, comme Frede et ses invités, tu t’engageais à réaliser tes rêves, quels seraient-ils?

Nancie Boulay

Chroniqueuse
Partager

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Captcha *

Célébration 2019 : 30 ans et toujours aussi généreuse!

Lire l'article

Quel jeu de casino est fait pour toi?

Lire l'article
croupier privé

 « Pourquoi ont-ils tous l’air de savoir quoi faire à une table de jeu, sauf moi ? »

Lire l'article